Le Journal de Lynhéa - Chapitre 3 - les kNalines

Bonjour à tous !!

L'impatience me rongeait de vous retrouver tant il y a à dire sur mon épopée, tant de choses fantastiques qui me sont arrivées en si peu de temps... Et j'ai rencontré des peuples si incroyables.

Mais avec mon auteur trop occupé avec la sortie du tome 2 "Le Livre de Gwendegarde", j'ai littéralement été laissée de côté. Hé bien... MERCI !!

 

Bref, oublions cela pour nous concentrer sur la suite.

 

Le début de notre aventure fut pour moi une succession de découvertes hors du commun. Après notre traversée du désert, où Khamsin (l'esprit du sable ou un truc dans le genre) avait testé notre détermination, après un village maudit envoûté par notre ennemi pour nous mettre à l'épreuve, nous arrivions enfin à l'entrée du pays kNaline. (Vous pouvez voir une petite carte un peu plus bas.)

 N'oubliez pas, on prononce "Naline"... Allez savoir pourquoi.

 

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les habitants ne nous accueillirent pas à bras ouverts. À notre approche, le ciel prit une couleur sang pendant quelque temps, jusqu'à ce que nous pénétrions dans leur "Forêt Frontière". Nous n'apprendrons que plus tard la cause de ce changement des cieux. Ensuite, il nous fallut franchir cette incroyable forêt séparant leur pays du pays Warkan. Le peuple d'Arkès tentait depuis des centaines d'années de les envahir sans succès, et nous, nous devions trouver un moyen immédiatement. Mais j'aurais voulu vous y voir pour trouver votre chemin dans un bois où, marchant pourtant droit devant vous, vous vous retrouvez à votre point de départ. Ce n'était pas uniquement le fait de tourner en rond, loin s'en faut [j'ai toujours voulu placer cette expression ;-) ], car le sens de l'orientation d'Arkès était exceptionnel. Quoi que nous fassions, nous revenions toujours au campement où nous avions dormi.

Après le ciel couleur sang, ce fut une deuxième démonstration de la puissance de leur magie... Et pas la dernière ! Tout allait bien, je ne vous dis que ça. ;-)

Heureusement pour nous, l'ami d'Arkès, Dialène, qui avait été assassiné dans l'église, connaissait les kNalines (à l'insu du peuple Warkan naturellement et surtout du roi sous peine de tortures atroces et probable décapitation). Grâce à cela et à ses nouveaux pouvoirs offerts par la Statue-Dragon, nous parvînmes à la traverser... Pour nous faire capturer peu après !

Quand je vous dis que tout allait bien, je ne mâchais pas mes mots. ;-)

Je fus alors isolée une journée durant dans une cavité où je ne pouvais même pas tenir debout. Une douleur intense m'accompagna pendant toute la durée de mon emprisonnement. Je n'appris qu'ensuite que c'était pour mon bien. Et c'était la vérité, ils ne se moquaient pas de moi. Je l'ai cru au départ (qu'ils se moquaient de moi je veux dire) et vous auriez certainement fait de même. Imaginez qu'on vous dise :

"Je vais te torturer pendant une journée... Mais c'est pour ton bien".

"Bien sûr ! Mais faites donc très cher, où dois-je me placer ?".

Non, sérieusement, personne n'y croirait. Pourtant, c'était bien le cas. Les cauchemars horribles qu'IL m'imposait chaque nuit cessèrent enfin... Un jour, je vous parlerai de cela plus en détail, mais plus tard si vous voulez bien. 

 

Ce sera tout pour aujourd'hui, mais je reviens très bientôt, car il y a encore beaucoup à dire sur ce peuple magnifique.

 

 Alors ! Dites-moi. Que voudriez-vous savoir sur eux ? N'hésitez pas à poser vos questions... 

 

Voici une petite carte dessinée [rapidement ;-)] pour vous aider.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Axl (mardi, 05 janvier 2016 23:20)

    Heureuse de te revoir parmi nous Lynhéa, je te dit chapeau pour les souffrances que tu as enduré, peut de personnes auraient accepté de souffrir comme tu l'as fait.
    J'aimerais que tu nous parles un peu plus des pouvoirs des Knalines. D'où viennent-ils? Dans quel but s'en servent ils?

  • #2

    Lynhéa (mercredi, 06 janvier 2016 17:49)

    Bonjour Axl,

    Très heureuse de te lire. Je prends bien note de tes questions et je te promets d'y répondre dans la prochaine page de mon journal.
    Mais pour ne pas te laisser ainsi dans le vide, voici déjà quelques éléments.
    Les kNalines constituent un peuple pacifique qui jadis s'est détaché de l'emprise des Warkans. Ce sont donc d'anciens Warkans. Fatigués des guerres à répétition, ils se sont isolés dans les montagnes du nord. Ils y trouvèrent rapidement la tranquillité qu'ils recherchaient.
    Peu à peu, dans leur mode de vie studieux de la nature humaine, ils finirent par développer des pouvoirs qui leur permirent d'entourer les montagnes d'une forêt un peu particulière : la Torie aussi appelée Forêt-Frontière. Cette dernière les protège depuis des siècles...
    C'est ainsi que le pays kNaline est né, au nez et à la barbe des rois warkans (qui n'en dorment plus ;-) ).

    Voilà, je te donne rendez-vous d'ici quelques jours pour la suite dans mon journal... si mon auteur ne traîne pas ;-)

    À bientôt.

    Lynhéa